images qui bougent & sons qui chantent

Live fast, die semi-young

« Le rappeur Nate Dogg est décédé à 41 ans mardi. » Le hook man #1 sur le g-funk, figure clé de la West Coast s’éteint. 15 ans de plus que l’âge prévue pour la plupart des « boyz in da hood ». Même si ce n’est pas un meutre par homicide, ça reste une mort en bas âge, sachant que Nate avait déjà fait 2 attaques de coeur. Après Pimp C et son aphné du sommeil/overdose de coke/codéine quelques mois après sa sortie de prison et le décès Guru , la communauté « fondatrice » du rap, de l’est à l’ouest réalise les méfaits de la « Bell Curves de surconsommation » qu’a entrainé leur succès.

Fumer tue qui disait…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s